Qu'est-ce que le royaume des Cieux ? (Deuxième partie)

Publié le par MG / Siloé37 / La Lumière s'est Levée

Entre Terre et Cieux, la barque de la Vie, le royaume de Dieu vient...

Entre Terre et Cieux, la barque de la Vie, le royaume de Dieu vient...

Chers frères et sœurs en Christ,

Dans le prolongement du 16è dimanche ordinaire de l'Année A de la liturgie, le 17è dimanche poursuit la vision que le Christ donne à ses contemporains pour dire à quoi ressemble le royaume des Cieux. Le Père Janvier dans son homélie nous donne des bases de méditation pour notre vie :

"Bien aimés dans le christ,

Les 3 paraboles que nous avons écoutées sont la suite des 3 premières écoutées dimanche dernier. En tout 6 paraboles pour nous parler du "Royaume des cieux", pour définir ce qu'est "le royaume des cieux".
Dimanche dernier nous nous avons écouté

- La parabole du bon grain et de l'ivraie

- La parabole du grain de moutarde

- La parabole du levain enfouie dans de la farine.

Nous avons vu en ces grains et en ce levain l'amour que Dieu sème dans nos cœurs et dans le monde. C'est vrai que notre conscience se heurte tous les jours à la morsure du péché, que nous souffrons dans notre corps, dans notre chair de la maladie, dans notre cœur des blessures d'amour non ou mal cicatrisées, nous sommes témoins des oppressions et des injustices sociales. Tout cela le Christ le sait, mais il ne peut regarder le monde et notre cœur ou il y a du bon et du mauvais qu'avec miséricorde.  Il y a du bon dans le monde. L'amour de Dieu est dans le monde ; même si le mal y a semé de la zizanie.
Jésus dans ces 3 premières paraboles nous invite tout simplement à coopérer prudemment, patiemment, avec confiance et humilité à faire germer ce qu'il a semé, ce qu'il a enfoui dans le monde : son Amour.
Les 3 paraboles de ce dimanche:
- La parabole de l'ouvrier agricole qui tombe accidentellement sur un trésor de grande valeur.
- La parabole du joaillier à la quête d'une pièce rare.
- La parabole du filet jeté à la mer.
Toutes ces paraboles nous ramènent toujours à  l'Amour de Dieu, Amour de Dieu dont l'humanité à du mal à s'en approprier.
Jésus nous dit que son cœur sacré est un trésor. Il l'a offert au monde et à chacun de ses enfants, mais on en n'est pas toujours conscient. 
Par ces paraboles, il nous invite à chercher son cœur qui transpire d'Amour  pour nous. Comme l'ouvrier Agricole, il faut labourer pour tomber dessus. Labourer : belle image que reprend Jean de la Fontaine dans la fable, Le laboureur et ses fils : "gardez-vous de vendre l'héritage que nous ont laissé nos parents, un trésor est caché dedans" dit-il. Et il ajoute: "Remuez, creusez, fouillez, bêchez, ne laissez nulle place ou la main ne passe et repasse".
Le Royaume des cieux que nous offre le Seigneur est un trésor. Un don gratuit. Il nous l'offre par sa grâce. A quoi sert la grâce si elle ne peut nous conduire vers celui qui nous en a fait don.  Jésus, l'Amour de Dieu, le Royaume des cieux, lui se laisse trouver. Il faut le chercher; Il faut  "Remuer, creuser, fouiller, bêcher."
Ces paraboles sont l'image des différents chemins que peux emprunter celui qui cherche, qui veut rencontrer Dieu.
La 1ère parabole, c'est celui qui est déjà dans la vigne. Il travaille, mais n'a pas encore trouvé le trésor. Il n'a pas encore fait l'expérience de l'amour de Dieu. C'est le tiède. Il travaille dans la vigne sans conviction. Un jour il tombe sur le Trésor. Dieu lui révèle son visage. Il lui dit : "viens à moi".
La 2e parabole c'est celui qui cherche un sens à sa vie. Il cherche sur quoi s'accrocher, un idéal. Il sait qu'il y a un bonheur plus grand que celui qui lui procure les joies éphémères. Mais quoi ? Il se trompe en ne cherchant que des joies éphémères. Les fausses perles, du toc. Jusqu'au jour où il tombe sur la perle fine. Celle qui donne la joie, le Royaume des cieux : Jésus-Christ.  Il peut dire comme la bien aimée du cantique des cantiques : " J'ai trouvé celui que mon âme désire : je l'ai saisi et ne le lâcherai pas".
Rappelons que le Royaume des cieux c'est "le déjà là" et "le pas encore".  En étant déjà là, il prend forme. Il se construit dans la relation que nous avons avec Jésus. Relation qui va en s'approfondissant , en se purifiant. Cette relation n'a pas de prix.
C'est pourquoi le texte de ce dimanche nous invite à chercher Jésus et son Royaume avec passion et obstination.
Il ne suffit pas de le  chercher. Quand on l'a trouvé, il faut établir une amitié profonde avec lui et le laisser dire dans notre cœur : "Je ne vous appelle plus serviteur….. je vous appelle mes amis" ( Jn 15, 15).
Pour des choses qui nous tiennent à cœur, nous sommes capables de faire d'énormes sacrifices. De toutes les façons aucun succès ne s'obtient sans sacrifice. "Pour Jésus, le Royaume  des cieux est une réalité si précieuse qu'il faut tout sacrifier pour le découvrir et en vivre". "Jésus,  sait lui quel est notre bonheur. Il nous propose d'y mettre du prix, et de tout faire pour ce bonheur. Il n'y a pas de joie véritable et durable en dehors de l'union à Dieu"  C'est ce que le jeune homme riche de l'évangile n'a pas pu faire quand Jésus lui a dit : "va vend tous tes biens et viens suis-moi…" Il est parti tout triste. Il n'a pas pu se libérer de ce qui entrave son union au Christ. Oui, il est question de débarrasser notre Cœur et notre esprit de tout ce qui l'occupe sans nous donner la joie : des penchants, des réalités sans valeurs, des joies éphémères qui ne nous satisfassent pas pleinement. " Chercher d'abord le Royaume des cieux et sa justice et tout cela vous donné par surcroît" (Mt6, 33).
Regardons Salomon dans la 1ère lecture. Quand Dieu lui dit : " Demande moi ce que tu veux et je te le donnerai". Salomon a dû décider de ce qui était vraiment important. Il n'a demandé ni de long jours, ni la richesse, ni la mort de ses ennemis, mais de savoir discerner le bien et le mal et un cœur intelligent et sage. Nous sommes nous-mêmes placés à tout instant devant  des choix à faire. Où vont nos priorités ? Vers ce qui nous concerne égoïstement, ou vers ce qui va nous permettre de mieux aider les autres ?
''Quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout pour contribuer à leur bien'' dit Saint Paul. Même les pires épreuves et les expériences négatives : pour ceux qui s'appuient sur lui, Dieu en fait des expériences enrichissantes."
Père Janvier Wamba
 
Tours (France) le 30 Juillet 2017
HOMELIE 17e DIMANCHE TEMPS ORDINAIRE "A"
1er lecture : 1Rois 3, 5.7-12
Ps : 118 (119)
2e lecture : Rm 8, 28-30
Evangile : Mt 13, 44-52
 
Belle méditation et en union de prière.
Que Dieu nous bénisse et nous garde dans sa Paix. MG / Siloé37
 
 

"A Gabaon, l'Éternel apparut en songe à Salomon pendant la nuit, et Dieu lui dit: Demande ce que tu veux que je te donne. Maintenant, Éternel mon Dieu, tu as fait régner ton serviteur à la place de David, mon père; et moi je ne suis qu'un jeune homme, je n'ai point d'expérience. Ton serviteur est au milieu du peuple que tu as choisi, peuple immense, qui ne peut être ni compté ni nombré, à cause de sa multitude. Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal! Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si nombreux ? Cette demande de Salomon plut au Seigneur. Et Dieu lui dit: Puisque c'est là ce que tu demandes, puisque tu ne demandes pour toi ni une longue vie, ni les richesses, ni la mort de tes ennemis, et que tu demandes de l'intelligence pour exercer la justice, voici, j'agirai selon ta parole. Je te donnerai un cœur sage et intelligent, de telle sorte qu'il n'y aura eu personne avant toi et qu'on ne verra jamais personne de semblable à toi." 1R 3, 5.7-12.

La Bible en ligne gratuit

"Mon partage, Seigneur, je l'ai dit,
c'est d'observer tes paroles.
Mon bonheur, c'est la loi de ta bouche,
plus qu'un monceau d'or ou d'argent.

Que j'aie pour consolation ton amour
selon tes promesses à ton serviteur !
Que vienne à moi ta tendresse, et je vivrai :
ta loi fait mon plaisir.

Aussi j'aime tes volontés,
plus que l'or le plus précieux.
je me règle sur chacun de tes préceptes,
Je hais tout chemin de mensonge.

Quelle merveille, tes exigences,
aussi mon âme les garde !
Déchiffrer ta parole illumine,
Et les simples comprennent." Ps 118.

La Bible

"Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés." Rm 8, 28-30.

-La Bible en ligne gartuit

"Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ. Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée. Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et, après s'être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Avez-vous compris toutes ces choses? - Oui, répondirent-ils. Et il leur dit: C'est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes." Mt 13, 44-52.

La Bible en ligne gratuit

Publié dans Homélies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article