Cœur de Miséricorde

Publié le par MG/Siloé37

Coeur de Miséricorde sur la Croix
Coeur de Miséricorde sur la Croix

Chers frères et sœurs en Christ,

~~La Lumière s'est levée, Christ est ressuscité. Et de son cœur ouvert coule le fleuve d'eau vive. Cette eau sortie de son cœur transpercé coule en abondance sur chaque créature. Christ désire tellement que tous la reçoive. Et toutes les créatures "Fils d'Homme" la reçoivent.

~~Cependant cette eau tombe sur différentes catégories de personnes. Et il ne suffit pas que cette eau coule sur nous pour que ses bienfaits, signes de l'Amour inconmensurable de Jésus en croix, se répandent en nous. Christ désire que tous, nous nous abreuvions à cette eau purificatrice. Mais Dieu - Père, Fils, Esprit - a besoin de notre participation. Comme les feuilles de plante se vitalisent par l'action de la photosynthèse, nous sommes invités tel un processus d'osmose à laisser l'eau vive transformer nos vies. Cette eau coulant du cœur de Jésus-Christ du haut de la croix, est une eau purificatrice. Seule cette eau relève tous les pauvres, les courbés, les affamés, les assoiffés, les aveugles, les mal-aimés, les laissés-pour-contre... Cette eau bienfaitrice ne peut donner des fruits que seulement si nous participons activement à ce qu'elle pénètre en nous.

~~Sur les personnes au cœur fermé, au cœur dur comme la pierre, l'eau vive glisse et elle passe sans les mouiller. C'est un éphémère passage, sans aucune adhérence qui coule et tombe aux pieds pour glisser plus loin. Aucun bienfaits de calme, de renaissance, de reconnaissance, de vérité, de joie, d'unité, de paix , se vivent. L'eau glisse sur ces cœurs endurcis telle une pluie qui tombe sur une terre aride, fermée. Et sur cette terre asséchée, l'eau glisse et ne pénètre pas à l'intérieur. Cela forme des ruissellements qui vont aller s'écouler plus loin ! Oui ! L'eau glisse ! Elle a été donnée pour rien... La cause de ces cœurs cadenassés sont souvent le rejet ou la méconnaissance de Dieu, Père, Fils, Esprit. Un jour, un regard, un sourire, une main tendue, un évènement, une épreuve leur fendront leurs cœurs qui, alors recevront, petit à petit, cette eau de nature divine, la Miséricorde.

~~Sur d'autre personnes, les épreuves de la vie, leur ont fait construire des murs intérieurs tels des amoncellements de fardeaux se transformant en blocage, en blockhaus. Et leur cœur est caché derrière ce barrage, mais leurs racines profondes demandent et cherchent à rejoindre la vérité dans ce monde qui cache l'essentiel. L'essentiel est condensé par deux paroles : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même. " Mc 12, 31 a, parole biblique que l'on ne peut dissocier de : "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force." Mc 12, 30. Ces hommes, femmes, enfants n'attendent qu'une main tendue pour s'ouvrir à l'autre. Christ sur la croix a tout porté. Si nos regards sont tournés vers le Ressuscité, Il nous donnera de boire à la véritable source de la Vie, la vraie vie.

~~Sur d'autres personnes qui malgré les épreuves de la vie, ont pu par la Grâce de Dieu, vivre la Rencontre (voir l'article Qui peut nous rejoindre ?), cette eau vive coule et pénètre en elles, plus ou moins selon l'ouverture de leur cœur. Et ne croyons pas que, parce que DIEU a permis par son action bienfaisante que nous l'entrevoyons ( voir ci-joint, la Parole en Jn 15, 16), que nous sommes arrivés ! Nous sommes toujours en marche par la prière, par la mission où chacun déverse sa mesure qui lui est accordé depuis toute éternité... Un chrétien qui se croit arrivé au sommet, est un chrétien qui meurt. Nous ne sommes pas arrivés. Nous avançons pour toujours aller plus haut, plus loin vers des sommets de notre foi en œuvrant avec charité et humilité. Afin que le règne de Dieu ne soit pas des mots sans signification mais une réalité dans nos vies, dans nos campagnes, nos cités, nos nations et dans le monde entier.... Et nous connaîtrons la joie de l'unité parfaite que lorsque nos corps seront morts à ce monde et que nous renaîtrons dans des corps glorieux aux cieux !

Tel un mouvement de symbiose, deux balancements se font écho. Jésus-Christ, homme et Dieu, nous inonde de son eau vive, de son précieux sang coulant de son cœur transpercé. Et l'Homme pour recevoir ses bienfaits, est invité à s'ouvrir aux merveilles de Dieu. Pour ce faire, il nous faut redevenir tel des petits enfants, souples, à l'écoute de la Parole, sages, dans l'innocence et la pureté de l'enfant cherchant l'Amour du Père, tout en baignant dans son Esprit de Vérité. Et alors la voie de la légèreté vers la charité en nos œuvres, est toute tracée.

Belle fête de la Miséricorde. MG/Siloé37

"Ce n'est pas vous qui m'avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. " Jn 15, 16

La bible en ligne

Publié dans Enseignements

Commenter cet article