Le Renouveau charismatique : « un grand orchestre qui n'a qu'un seul chef, Jésus » 2014-06-01 Radio Vatican

Publié le par siloé37

Transmis par René

~~le Pape François rencontre au stade olympique de Rome les membres du Renouveau charismatique

"Le Pape François s’est rendu dimanche en fin d’après-midi au stade olympique de Rome où étaient rassemblés quelques 52 000 membres du Renouveau charismatique, à l’occasion de leur 37° Convocation. Un événement sans précédent. 55 pays étaient représentés. Le Saint-Père a donné rendez-vous aux membres du Renouveau charismatique en 2017 place Saint-Pierre pour leur jubilé.

Dans un long discours il a rappelé que le mouvement catholique était né d’une volonté de l’Esprit Saint comme « un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église ». « Vous avez reçu le grand don de la diversité des charismes, la diversité qui porte à l’harmonie de l’Esprit Saint, au service de l’Église ».

Jésus est le seul chef

« Quand je pense à vous a confié le Pape, je vois la même image de l’Église mais d’une façon particulière, je pense aussi à un grand orchestre dans lequel chaque instrument est diffèrent, chaque voix est différente mais tous sont nécessaires pour l’harmonie de la musique ». « Saint Paul nous le dit. Et donc, comme dans un orchestre personne au sein du Renouveau ne peut penser être plus important ou plus grand qu'un autre. Personne, insiste le Saint-Père, ne peut dire « je suis le chef ». Vous, comme toute l’Église, avait un seul chef, un seul Seigneur : Jésus ».

La grâce de Dieu ne peut être contrôlée

Le Pape François a appelé les membres du Renouveau à « être attentifs à ne pas perdre la liberté que l’Esprit Saint nous a donné ». Il a mis en garde contre les dangers qui menacent le mouvement : le danger d’une « excessive organisation », le danger qui réside dans le fait de vouloir « contrôler la grâce de Dieu » en décidant qui peut ou non, recevoir le baptême dans l’Esprit. « Vous dispensez la grâce de Dieu, vous ne la contrôlez pas ». Dans son discours, le Pape a par ailleurs reconnu qu’à sa création il n’aimait pas beaucoup le mouvement et qu’il lui semblait que le Renouveau était « une école de samba ». « Je ne partageais pas leur façon de prier mais après j’ai commencé à les connaitre et j’ai compris le bien que le Renouveau charismatique fait à l’Église ».

Appel à l'Unité

Le Saint-Père a ensuite indiqué ce qu’il attendait du Renouveau charismatique. « J’attends de vous que vous partagiez avec tous, dans l’Église, la grâce du baptême dans l’Esprit Saint. «J’attends de vous une évangélisation avec la parole de Dieu qui annonce que Jésus est vivant et qu’il aime tous les hommes ». « J’attends que vous donniez des témoignages d’œcuménisme spirituel avec tous nos frères et sœurs des autres Églises ». Le Pape invite également le mouvement à se rapprocher des pauvres. Et c’est sur un appel à l’Unité qu’il conclut son discours : « cherchez l’Unité dans le Renouveau, la division vient du démon ». « Fuyez les luttes internes s’il vous plait. Et laissez-vous guider par l’Esprit Saint ».

Défense de la famille, des handicapés et des personnes âgées

Lors d’une session de question-réponse, le Pape a abordé différents thèmes concrets comme les jeunes, la famille, les personnes âgées ou les prêtres. Concernant ces derniers, il a exprimé une parole : « proximité ». Proximité avec les fidèles et avec Dieu. Il a invité les jeunes à « risquer ». « Ce serait triste qu’un jeune garde sa jeunesse dans un coffre-fort. Cette jeunesse deviendrait alors vieille, dans le pire sens du mot. La jeunesse est faite pour être donnée, pour que les autres connaissent le Seigneur. » La famille, étant une Eglise domestique, se trouve sous le feu des attaques du démon « qui ne la veut pas ». Le Pape François est revenu ensuite longuement sur les handicapés et les personnes âgées, deux catégories de personnes qui lui sont chères. « Merci beaucoup, frères et sœurs pour accepter et être oints par la souffrance, pour l’espoir dont vous témoignez ». Quant aux personnes âgées, « elles sont notre sagesse, la sagesse de l’Eglise »."

Qu'une pluie de grâces nous inonde toujours plus profondément, dans nos cœurs ouverts à Dieu et restons en union de prière les uns pour les autres, pour que se vive l'unité dans notre pays et dans toutes les nations et les contrées du monde~~ Soyez bénis. Siloé37

Publié dans Pape François

Commenter cet article

Schos.jean.luc 11/08/2014 20:20

Merci à René.Déo Gratias